Yeszik.com » yes maison » Assurance habitation pas chère : quels critères déterminent le prix d’une assurance habitation ?

Assurance habitation pas chère : quels critères déterminent le prix d’une assurance habitation ?

Assurance habitation pas chère : quels critères déterminent le prix d’une assurance habitation ?

Quel que soit le type d’habitation que vous possédez et la façon dont vous l’utilisez, l’assurance habitation constitue l’une des protections les plus essentielles qui soient. Son choix est donc primordial mais, une assurance habitation pas chère signifie souvent que vous ne serez pas bien couvert.

Quelle est l’importance d’une assurance habitation ?

On ne sait jamais de quoi demain sera fait ni si on sera apte à surmonter certaines épreuves comme la réparation d’une maison qui a subi de lourds dégâts. L’assurance habitation vous rassérène en vous permettant de protéger l’habitation ainsi que tous les biens qui s’y trouvent d’une multitude de dangers : vol, catastrophes naturelles, incendie, etc. Elle comporte également une garantie responsabilité civile (qui constitue d’ailleurs le niveau de protection le plus bas) qui permet de dédommager des tiers auxquels vous auriez pu causer du tort d’une façon ou d’une autre.

Comment est évalué le prix d’une assurance habitation ?

Beaucoup de sites et de comparateurs donnent un tarif moyen de l’assurance habitation pour un appartement ou une maison mais il n’est pas très pertinent compte tenu des variations d’une ville à une autre. La bonne nouvelle, c’est que la tendance est à la chute des tarifs depuis décembre 2015. Le prix moyen d’une assurance habitation pour un appartement est aux environs de 230 euros là où il est aux environs de 360 euros pour une maison.

Étant donné que ce prix dépend, en partie, de critères sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, le mieux est de vous diriger vers un comparateur pour faire une simulation en fonction des critères suivants :

  • L’emplacement du bien immobilier : certaines régions sont plus soumises que d’autres aux catastrophes naturelles ou aux cambriolages. La Normandie, les Pays de la Loire et la Bretagne sont les régions où l’assurance habitation est la moins chère. Par contre, c’est en Corse qu’elles sont les plus chères.
  • La superficie et le nombre de pièces du bien immobilier
  • Le type d’habitation
  • Votre statut par rapport à l’habitation : le montant des cotisations diffère selon que vous soyez propriétaire, locataire ou propriétaire-bailleur (on parle aussi de propriétaire non-occupant ou PNO).
  • Le fait qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire.
  • Le montant des franchises : sachez que si vous voulez opter pour une assurance habitation pas chère, vous risquez fort de payer des franchises astronomiques quand il y a lieu de faire un remboursement.
  • La valeur des biens immobiliers

Comment bien comparer des assurances habitation ?

Faites d’abord une liste des garanties que vous souhaitez intégrer à votre assurance habitation. Évaluez vos priorités : ça peut être une dédommagent en cas d’inondation car votre lieu de résidence y est très exposé. Ça peut aussi être la garantie vol ou encore la protection de votre jardin car vous possédez des plantes rares ou avez investi dans une décoration unique que vous ne voulez pas voir détériorée. Le mieux est ensuite de vous diriger vers un comparateur en ligne. Vous allez alors faire des simulations et obtenir une évaluation précise de vos cotisations par des devis adaptés à votre profil.